Rennes vs Toulouse le match vu par le méchant.
31 août 2015
Voyages de Noces d’étain (10 ans de mariage) à … Rodez !
1 septembre 2015

Horoscope de septembre : mention Blin !

Signe du mois : Vierge, comme Alexis Blin, né le 16 septembre 1996

Et si c’était vrai ?, et si Marc Lévy était réellement un écrivain trustant le Top 50, et si Alexis, tu devenais le tube de ce mois de septembre ? Toujours est-il que les astres sont formels : tu te sens bien, en accord avec toi-même, rassuré par rapport à tes choix passés et à tes projets d’avenir. Septembre sera donc pour toi à la fois actif et serein. À l’entraînement, tu turbines efficacement, avec le sentiment du devoir accompli, attendant patiemment que les entrées en jeu avec les pros se multiplient. Affectivement, avec tes camarades et le staff, tu es dans l’écoute et le partage. Vos relations sont équilibrées : tu donnes généreusement, mais sans te sacrifier ni t’oublier pour autant (pas comme la dernière fois au stage de présaison, je sais que tu as préféré perdre la mémoire sur cette accident digestif mais on avait eu un mal fou à ravoir les draps…) Vers le 17, tu auras tendance à abuser des bonnes choses de la vie : praline et caviar sont à prévoir. Une chance, ce week-end là c’est celui du derby contre Bordeaux : c’est toujours bien vu de s’y montrer à son avantage, petit Alexis.

Scorpion, comme Maxime Spano, né le 31 octobre 1994

Maxime, le début de saison a été un peu trop tapageur à ton goût. Avant qu’un obscur gardien lorientais te rafle le titre de l’expulsé le plus précoce de Ligue 1, il y a eu ce carton rouge reçu par ton confrère boucher Uros Spajic, qui l’a tenu éloigné des terrains comme des abattoirs pendant deux matchs. Et un avec sursis. Pour prendre sa succession, les rivalités et luttes de pouvoir t’ont semblé disproportionnées. Cela continue d’être le cas : tu préfères observer les ambitieux s’entre-déchirer plutôt que d’entrer dans l’arène. Peut-être sous-estimes-tu tes chances, non ? Manque de confiance toujours, tu pourrais rapidement douter des compliments de tes partenaires, amis et autres recruteurs, trouvant qu’ils en font trop et doutant de la sincérité de leurs encouragements. Tu es trop méfiant ! D’ailleurs il se pourrait que dans le courant du mois, et même si le marché des transferts est clos, tu reçoives une déclaration totalement inattendue…

Sagittaire, comme Steeve Yago, né le 16 décembre 1992

Septembre est dans la continuité de la fin du mois d’août : positif, actif et constructif ! Tes projets de (re)trouver ta place au sein de l’axe de la défense progressent sensiblement, et tu en retires un grand plaisir. Mieux : ta communication redevient fluide, comme tes tacles, dégagements, relances, et replacements, qui sont effectués très facilement durant les quinze premiers jours du mois. Avec le coach, la parole et les sentiments se libèrent également. Vous semblez enfin être in love, n’en déplaise à Pantxi, et êtes prêts à le crier sur les toits de la Ville rose ! Tu seras d’ailleurs capable de donner les preuves les plus folles de ton attachement pour Domi, comme celle de nier de nouvelles rumeurs « persiflantes » qui t’envoient une fois de plus au Barça. En vérité je te le dis pourtant, Steeve, avec ton verbe haut et tes taquets bas, tu vas attirer les regards et enflammer les débats…

Verseau, comme Yann Bodiger, né le 9 février 1995

Yann, septembre te voit échafauder des projets d’envergure, aussi généreux que prenants. Tu vois grand, peut-être trop… mais comme le conseillait le grand Darren Bent (à moins que ce ne soit Amel), viser la Lune ne doit pas te faire peur : avec la force et le sourire, mais aussi le poing levé vers l’avenir, tu dois lever la tête, bomber le torse et sans cesse redoubler d’efforts. Et puis en visant la Lune, on finit au moins par atteindre une étoile! De plus, Mercure et Jupiter m’ont assuré qu’ils allaient « instiller une dose de modération et de réalisme salutaires à ton enthousiasme ». Prends-le comme tu veux mais je pense que c’est positif. Côté cœur, la première semaine démarre fort : on va te démontrer concrètement que tu es passionnément désiré. En clair : tu pourrais recevoir une pré-convocation en Equipe de France. Mais la confirmation verbale, le « Je t’aime » de la titularisation que tu attends, viendra sans doute en décalé. En clair : ce sera au mieux les Espoirs, au pire la CFA2.

Poissons, comme Dušan Veškovac, né le 16 mars 1986

Jupiter dans le signe opposé au tien te donne des envies de « carpe diem » pour ce mois de septembre ! Il faut dire que ce mois te plaît parce qu’il est synonyme de retrouvailles avec tes amis serbes Uros, Pavle et Aleksandar, qui devraient eux aussi être très « disponibles ». Au programme dans la Ville rose : de bons petits restos, de belles expos d’art, de sympathiques sorties culturelles, des fêtes en veux-tu en voilà… En revanche, en ce qui concerne le foot et surtout l’équipe première… bof-bof, hein ? La raison et mon petit doigt astral m’avaient soufflé de te conseiller d’aller trouver bonheur ailleurs : la réalité a rejoint la « fiction » (même si je n’aime pas employer ce terme en parlant de mon horoscope), puisque tu as trouvé un point de chute à Troyes. Les astres ne précisent cependant pas si tu y tiendras le rôle du cheval, ou de la chèvre…

dZ_DUgCw

Gémeaux, comme Martin Braithwaite, né le 5 juin 1991

Dans la continuité de tes prestations encourageantes (mais dans encourageantes, il y a aussi « rageantes ») du début de saison, tu es d’humeur plutôt joyeuse et optimiste avant d’aborder septembre. Et face à ton manque de réussite devant le but, même si tu te sens fautif, tu préfères voir le verre à moitié plein. Ton boulot t’apparaît d’ailleurs comme un vaste terrain d’expérimentation dans lequel tu peux exprimer ta créativité : courses folles, enjambées endiablées et combinaisons sont encore à prévoir. Jusqu’au derby de la Garonne tu auras même plein de bonnes idées pour améliorer le travail en équipe ! Et autant le dire, avec tes coéquipiers de l’attaque tu es comblé : votre trio est dynamique, entreprenant, rayonnant. Mais comme dans tout bon triolisme qui se respecte, tu pourrais les entendre te crier : « Martiiiiin ! mais vas-y tape ! Mets-la-moi au fond ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This