Capitole Football, l’hebdobjectif
6 janvier 2016
Horoscope de janvier : Fissa, Issa !
8 janvier 2016

SdR vs TFC: s’il était

L’année dernière, le Tef nous quittait au Stadium sur un triste 1-1, nous laissant poireauter à la 19eme place où on prend tranquillement racine (on va finir par bâtir un arbre généalogique). Au pied de cette arbre généalogique, un petit nouveau: Issa Diop, 19 piges demain mais déjà 6 matchs au plus haut niveau à son actif (pour un but).

Si Diop était…
Un shampoing: dans l’équipe on a Pétrole Hahn avec Trejo, Le Petit Marseillais avec Machach, le soin au beurre de karité avec Braithwaite mais avec Issa ça ne pique pas des yeux et ça évite les buts, Dop !

 

 

image

 

 

Une assurance: depuis ses débuts en L1, Issa n’a connu qu’une seule défaite en 5 apparitions. Avec la Matmut y a pas d’buts.

Une profession du monde de la nuit: à l’image d’un garde du corps, Diop sait se montrer protecteur envers ses coéquipiers. Face à Nantes, il n’a pas hésité à monter sur ses 1 mètre 94 afin de prendre la défense d’Alban, l’autre pitchoun du club, ce qui lui a valu une exclusion.

Issa et ses protégés

Issa et ses protégés

Un jour: c’était un 28 novembre, 19 heures, les toulousains découvrent la compo d’Arribagé face à Nice. Outre le poste de gardien, la charnière centrale: Diop-Tisserand. Mais il nous fait quoi le coach? Et 3 heures plus tard en dehors du résultat final (victoire 2-0, putain qu’est ce qu’elle nous a fait du bien celle là) Issa Diop a fait parlé de ses pieds. Même Ben Arfa n’a pas su répondre présent face à un tel talent !

PS: c’est hors sujet, je voulais le caler quand même mais on a presque le même prénom toi et moi (sauf que moi je suis une fille et j’ai pas fait mes débuts en ligue 1 à 18 ans. Enfin j’ai même pas fait mes débuts en ligue 1 du tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This