Jean Armel Kana Biyik et sa passion pour les casquettes
20 janvier 2016
Interview exclusive de la pelouse du Stadium
21 janvier 2016

La revue de presse | PSG-TFC acte II, la coupe de France

Apres chaque rencontre, nous revenons sur ce qu’il s’est dit dans la PQR,… la quoi ?… la Presse Quotidienne Régionale, vous savez ce journal qui existe dans toutes les régions et qui a en croire tout le monde est tout pourri mais que tout le monde lit !

Moi même, à titre personnel, je ne savais pas ce qu’était un journal, à par celui du hard, mais je savais ce qu’était la Dépêche … c’est pour dire le choc, quand j’ai découvert la vérité !

 

Après la belle bataille de samedi tous les experts du ballon rond (qui ont enfin regardé un match du TFC en entier) étaient unanimes sur la qualité de la prestation toulousaine et la frustration de la défaite.

Rendez vous, 4 jours après au Parc de Princes cette fois pour la revanche dans en Coupe de France. Honnêtement avant le match, c’est celui ci qui à le moins d’importance étant donné que le chemin vers le stade de France est encore long, mais bon une victoire au Parc face à l’ogre parisien ne serait pas de refus.

Malgré un bon match, nos valeureux toulousains repartent encore vaincus et frustrés par cette nouvelle défaite.

Nous allons donc nous plonger dans le journal LE PARISIEN pour voir comment les journalistes de la capitale ont vécu ce match.

Tout d’abord il est important de préciser que pour eux le PSG est un sport au même titre que le rugby, ou le hand, c’est au même niveau dans le menu déroulant du « SPORT » sur leur site!

Passons au résumé du match, dont l’introduction de l’article est cinglante et prouve bien le bon match des toulousains.

En ce mardi languide de janvier, alors que le Parc résonnait comme un frigo creux (à peine plus de 30 000 spectateurs présents), les hommes de Laurent Blanc ont donc refusé la défaite. Sans talent ni maîtrise mais à l’énergie et grâce à une décision arbitrale favorable en fin de rencontre…

Le journaliste ose même la comparaison (l’évocation) avec le Real de Madrid, qui à également enflammé twitter hier soir.

Toulouse pouvait alors caresser l’espoir d’imiter le Real Madrid

L’occasions de mettre en avant la performance de Jean Francis Moubandje (Véridique et entendu hier soir sur Eurosport)

Capture d’écran 2016-01-20 à 09.58.30Capture d’écran 2016-01-20 à 11.02.33

L’article continue sur les compositions d’équipe et le Parisien souligne les 8 changements de joueurs de chaque coté par rapport à samedi. Du coup une chose extrêmement rare se produit à Paris

« trois jeunes formés au club étaient présents au coup d’envoi (Kimpembe, Rabiot et Ongenda) »

Au TFC c ‘est quand tu fais tourner ton effectif que les joueurs issus du centre ne jouent pas … #OhWait il y avait Blin, Bodiger, Regattin. 3 joueurs ce qui est très peu actuellement.

Sur l’ensemble du match (et même des deux), Le Téfécé à fait bonne figure devant la France du foot

« Sur ce qu’il a montré en 180 minutes face à l’ogre parisien, l’effectif toulousain, diablement culotté à l’image de ce lob de 50 m de Regattin (78e), mérite d’ailleurs probablement mieux que sa 19e place en Ligue 1. « 

Et juste pour le fun voici Adrien Regattin diablement culotté:

Diapositive1

Et puis ce qui devait arriver arriva les entrées d’Ibrahimovic et Lucas ont permis de redoubler la pression sur la défense Toulousaine. Un dégagement vrillé de Spajic qui part en corner, qui amène le but de David Luiz et ensuite cette 89′ minute avec la « faute » d’Uros sur Kurzawa.

En ce qui concerne le pénalty que disent nos journalistes parisiens?

Durant le live ils s’en tiennent au fait:

Capture d’écran 2016-01-20 à 10.18.59      Capture d’écran 2016-01-20 à 09.26.24

Et avaient également souligné l’action litigieuse sur Pesic en début de seconde mi temps

Capture d’écran 2016-01-20 à 09.59.38

Dans l’article d’analyse d’après match cependant, nous pouvons lire:

« grâce à une décision arbitrale favorable en fin de rencontre. »

Enfin en interview d’après match Stambouli  à la question:Le PSG bénéficie de beaucoup de réussite en ce moment…

il répond:

« Exactement. Mais c’est parce que nous sommes dans une spirale positive. On va au bout des choses, on cherche à provoquer la chance et on y arrive. « 

Et de mettre en avant encore une fois la formation toulousaine

Les difficultés rencontrées sont-elles liées au turn-over ou au froid ?


« C’est un ensemble de facteurs. Mais surtout, Toulouse est une équipe qui a eu beaucoup de mérite. Aujourd’hui  (hier), ce fut plus compliqué que d’habitude. Mais nous prenons cette victoire avec beaucoup de plaisir. »

« De la frustration » , « on méritait mieux » comme la même rengaine depuis le début de la saison. Il reste une manche, et n’oubliez pas on va en gagner au moins un… Dernière chance Mercredi 27 janvier avec en ligne de mire le Stade de France.

1 Comment

  1. Chipounettef dit :

    Et c’est sans compter Laurent Blanc qui sur le plateau d’Eurosport après la rencontre a osé dire à Arribagé qu’il avait du bol car il avait effectif plus fourni que lui pour faire tourner…
    Ce à quoi Arribagé à rétorqué « on échange de banc »

    Il gagne, et encore, il se plaint !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This