ASSE vs TFC : Tops & Flops
30 août 2016
TFC is the new Leicester, partie 2
6 septembre 2016

Si Sylla était. TFC sauce chinoise

Le second portrait chinois de la saison vous est présenté par Issiaga Sylla. Arrivé en provenance de son pays natal la Guinée, l’ailier droit laisse les supporters toulousains indécis quant aux choix de la cellule de recrutement du club, aussi bien qu’il sera prêté une saison au Gazelec Ajaccio la saison dernière. Mais nous au CFC comme on aime bien tout le monde on a décidé d’en tirer du bon.

Si Issiaga était …
Un plat: il serait des nouilles chinoises, mais les nouilles représenteraient plutôt le terrain et les baguettes, ustensiles importants pour la dégustation renverraient aux jambes du Guinéen qui a tendance à jouer sur, si l’on en croit ses 2 guibolles (=jambes pour les 2000 qui nous lisent) un terrain glissant ou impraticable. D’où le fait qu’Issiaga galère à chiper le ballon dans les pieds de ses adversaires.

Une fourniture scolaire: le scotch double face, parce qu’il est capable de marquer un but toulousain avec le maillot de l’adversaire. Si, je vous promets:

 

Une couleur: à l’image du blanc Issiaga est neutre, innocent, mais le problème c’est que son football lui est fade, vide et manque cruellement de vivacité comme le jaune Bodigéreois.

Un animal: le fait de jouer sur le côté donne la possibilité à notre international de sprinter tel un guépard, tout droit. On aurait pu le comparer à Moussa Sissoko vu que tous les 2 n’ont aucune technique.

Une légende vivante: Éric Abidal, il est ainsi surnommé du côté du HAC son ancien club (Horoya Athletic Club). Par contre je ne sais pas trop d’où vient cette ressemblance, sûrement la couleur de peau. Je ne vois rien d’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This