LOSC vs TFC. La causerie
20 septembre 2016
TFC vs PSG l’interview du supp’ d’en face
23 septembre 2016

Si Ninkov était (joueur du TFC ?)

Dans la catégorie pays de l’Est Pavle Ninkov est demandé à la barre, ou plutot sur le terrain. Rescapé de la mafia serbe qui vivait sous les ordres de Coach Dupraz (Veskovac compte pour du beurre), Niné pour les intimes est aux abonnés absents, aussi bien qu’on se demande où il a bien pu passer. Allons voir du côté du bar privée du CFC.

Si Ninkov était

Un plat: une entrecôte bien épaisse, cuite à point, solide, tendre à la découpe accompagnée d’une sauce au poivre pour apporter un peu de piquant.

Un animal: un ours qu’on a enfermé et qui est affamé, qui a besoin de se défouler tel Niné qui entre sur la pelouse. Les attaquants adverses en ont leur, cette bête féroce est prête à tout pour montrer à son maître qu’elle a encore de la force.

Une chanson: Mais t’es où ? Parce qu’on te cherche tout le temps dans le groupe, sur la feuille de match, sur le banc, mais t’es tout le temps à l’infirmerie. Enfin, je crois.

Une couleur: noir, parce qu’il a un côté obscur, sombre, avec tout de même une touche de couleur vive, comme le rouge vermillon pour apporter un peu d’agressivité.

Un bizutage:  avec notre légende vivante Jonathan Zebina.

image

Une discipline des JO: le lancer de javelot. Il n’y a qu’à voir ses touches, elles ne peuvent nous faire dire le contraire.

Une arme: la kalashninkov. Plus puissant que la kalash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This