TFC vs OL. La causerie du coach
29 octobre 2016
TFC 1-2 OL : La bête lyonnaise
3 novembre 2016

Oyez, oyez gentes demoiselles et nobles messieurs ! Chritopher Julien…Ola Toivonen… Jimmy Durmaz… Oui, le recrutement estival du TFC semble réussi. Avec une telle équipe, certains supporters rêvent déjà de coupe d’Europe mais ne vous inquiétez pas, aujourd’hui nous allons plutôt parler d’une recrue, une recrue du passé, une recrue qui a contribué à la gloire et à la réputation du légendaire Ali Rachedi. Focus à présent sur l’incroyable Soren Larsen !

 

 

JUILLET 2008 – Johan Elmander parti renforcer les rangs de Bolton en Premier League, le TFC se devait d’enrôler un joueur d’expérience, si possible d’envergure international, pour concurrencer l’ami Gignac. Les dirigeants Toulousains, par un éclair de génie, jetteront leur dévolu sur un colosse danois en la personne de Soren Larsen ( 1m94, 90 kg attention à l’abus de kebab sauce algérienne supplément fromage surtout juste avant un examen important, par expérience personnelle ne faites jamais ça ! ) alors attaquant de Schalke 04 et international pour son pays. Le ToulouseFC officialisera la venue de l’avant-centre pour un montant de 3 millions d’euros et trouveront un accord pour 4 saisons.

 

La carrière du scandinave chez les violets se résumera par deux exploit retentissants :

1- Tout d’abord, un incroyable quadruplé face au terrible club de Schirrhein ( équipe de DH, attention ! ) lors de la victoire 8-0 du TFC en coupe de France.

2 – Ensuite, une séance de tir-au-but face à  Auxerre en coupe de la Ligue qui restera dans les annales comme une des séances de penaltys les plus « comique » de l’histoire du Tèf. Alors que le TFC mène 4 à 3 lors de la séance ( 1-1 à la fin des prolongations ), Larsen s’élance pour donner la victoire à notre club et nous qualifier pour le tour suivant. Malheureusement, le buteur toulousain envoie sa majestueuse panenka sur la transversale, réalisant ainsi une « Trezeguet », pour la plus grande joie des supporters toulousains. Des images d’archives de cette instant historique sont facilement retrouvables sur YouTube, mais comme on est des gens biens, on vous l’offre.

 

insta

 

Soren Larsen effectuera au final 12 apparitions en équipe première ,dont 9 en championnat, pour un total de 5 buts inscrits. Ces performances dépassants le cadre du réel, il figura dans la liste du Danemark pour disputer la coupe du monde 2010 intégrant ainsi le gratin mondial avec des joueurs tels que Iniesta, Messi ou encore Nicolas Anelka. Notons qu’il sera envoyé à deux reprises en prêt au cours de son passage au Tèf, une fois à Duisbourg en deuxième division Allemande et une autre fois à Feyenoord (club sportif néerlandais de type footballistique), avant de résilier son contrat en 2011 afin de finir sa carrière au pays (en 2014 suite à moultes blessures).

 

Verdict final : Entre blessures, performances douteuses, l’explosion de Dédé Gignac et son profil inadapté tactiquement, on l’aura finalement peu vu sous les couleurs violettes. Quelques points supplémentaires car la panenka de Régattin la saison dernière était encore plus ridicule. 8/20 ou 12/ Santander ( Santander étant la valeur étalon pour juger un attaquant merdique au TFC )

 

Alex

(N’hésitez pas à jeter un œil à mon Twitter pour maximiser mes chances d’obtenir des goûters  @Moussa_Sombrero)

1 Comment

  1. GVR dit :

    Oh putain je me souviens de ce match contre Schirrein, Braaten avait même marqué je crois !
    Par contre Soren Larsen là, vraiment ça ne me dit absolument rien, aucun souvenir (mémoire sélective toussa toussa)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This