ASM vs TFC La conf’ decryptée
4 août 2017
ASM Vs TFC. Qui es tu Monaco ?
4 août 2017

On ne pouvait plus attendre. On l’a attendue tout l’été cette Ligue 1. Avec du cyclisme d’abord, pour les plus passionnés de nature, avec du tennis, pour ceux qui faisaient la sieste devant. Et même avec l’Euro féminin pour les plus passionnés de techniques, à faire passer Ali Ahamada pour Gianluigi Buffon. Et c’est justement en voyant ça qu’on se disait que le TFC s’était pas si mal. Une autre équipe n’est d’ailleurs pas si mal, et c’est notre adversaire du soir : l’AS Monaco.

 

A armes égales ?

Tenante du titre, décrochant il y a 3 mois son 8ème trophée de champion de France, bénéficiant à ce titre l’honneur d’ouvrir cette saison 2017-2018 de Ligue 1 CONFORAMA (on va se faire engueuler si on place pas le naming mais c’est ridiculement drôle), l’armada monégasque tentera contre vent et marée de conserver son précieux sésame, à l’heure où l’on vient d’apprendre la signature officielle de Neymar au PSG. Tirer les conséquences de la saison passée. Et là où s’est sûrement joué l’épilogue de la compétition, ce fût les matchs face au TFC, qui malgré une 13ème place poussive restera comme la première formation à avoir empoché le plus de points face aux 2 premiers du championnat 2016-2017. Durant la même phase aller, parisiens et monégasques se sont cassés les dents face notamment à Issiaga Sylla, titulaire à chaque fois. Le Tef aime les gros. Ce soir, Falcao, Glik, Lemar, Sidibé et pour peut-être quelques jours encore Mbappé, seront présents. L’occasion, en ces temps où l’on parle incessamment de « gros coup » sur le marché des transferts, d’en réaliser un sur le terrain. Ou, avant de la faire, de prendre une valise.

 

Le Tef peut-il vraiment le faire ?

C’était il y’a 4 journées. Le Tef se déplaçait en cette fin de mois d’avril sur la pelouse de celui qui, en cas de victoire, s’assurerait pratiquement un sacre 3 semaines plus tard. Parisiens avaient les yeux fixés sur les violets quand Toivonen ouvrit ,à la stupéfaction de tous, la marque pour les hauts-garonnais. Il ne fallait pas plus de 3 minutes à Kamil Glik pour remettre Monaco sur de bons rails et les 2 équipes à égalité pour relancer la machine monégasque. Score final, 3-1. Monaco a un orteil du trône, Toulouse s’englue dans le ventre mou. 11 buts encaissés sur les 3 dernières confrontations à Louis II (4-1, 4-0, 3-1). Voilà ce qui devrait motiver la défense fabriquée ce soir. Même si Diop était assurément blessé jusqu’à fin août, Christopher Jullien est finalement présent, reste à savoir s’il sera titulaire. Pas sûr. Devant, Yaya Sanogo, qui ne débutera peut-être pas titulaire, comme aucune des autres recrues estivales, Andy Delort est néanmoins sûr d’être de la partie. Il aura la lourde tâche de rapporter 3 points de Monaco, ce qui n’est plus arrivé depuis maintenant un peu moins de 10 ans… Pour réconforter un peu, l’année dernière, Monaco avait déjà joué à l’instar du PSG le vendredi soir. Les hommes de Leonardo Jardim avait arraché le match nul face à Guingamp 2-2 après avoir été menés 2-0.

 

L’assurance d’un beau combat ?

Après une pré-saison pour le moins poussive, qui n’a néanmoins pas vue le TFC s’incliner lourdement comme elle avait pu le faire il y a quelques années notamment face à Augsbourg (5-0), est plongé dans le bain de la Ligue 1 rapidement. Le Tef est pourtant depuis quelques années plutôt habitué à commencer face aux cadors : Marseille (0-0), St-Etienne (2-1 pour le Tef), Nice (défaite 3-2). La dernière lourde déroute remonte à la 1ère journée 2013-2014 avec une défaite 3-0 à…Valenciennes. Comme quoi, mieux vaut-il peut-être attaquer durement et finir doucement (n’y voyez aucun sous-entend malsain).

 

Coup d’envoi pour 38 journées

Même si la tâche de bouger le rocher monégasque s’annonce délicate, d’autant plus sans quelques cadres au repos (Diop, Fortes, Toivonen). Mais bon, la dernière fois que l’équipe fût pour le moins amoindrie (sans Braithwaite, Trejo et Durmaz sur le banc), ce fût également un vendredi soir, cette fois de septembre, ce fût contre le Paris Saint-Germain… La suite, on la connait…

Alors, pour la première fois en attendant les 37 autres au cours de cette saison qui s’annonce déjà passionnante (oui je dis ça chaque année) : NOUS SOOOMMES LES TOUUULOUSAINS !

 

Pronostic : Monaco – Toulouse : 1 – 1

 

Les autres matchs de la 1ère journée :

Paris – Amiens :

Lyon – Strasbourg :

Metz – Guingamp :

Montpellier – Caen :

St-Etienne – Nice :

Troyes – Rennes :

Lille – Nantes :

Angers – Bordeaux :

Marseille – Dijon :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This