PSG vs TFC Pollution : Seuls les joueurs impairs seront autorisés !
20 août 2017
PSG vs TFC Pas de bus mais trop d’écart
21 août 2017

On sait comment ça va se passer et on te le dit. Les chiffres, les forces, les faiblesses tout est là avant ce PSG vs TFC

Si pour toi le but du foot n’est pas de ramener le plus de point possible sur un match alors tu peux déjà t’arrêter là. Mais oublies pas de nous follow quand même on n’est pas méchants <3.

 

Evidemment favoris

C’est sans pression aucune que nous affirmons ce soir que le TFC part favori. 4 points pris l’année dernière sur les deux confrontations face à nos adversaires du soir, avec une technique duprazienne sûre et efficace ayant déjà fait ses preuves. Un Neymar surcoté ayant marqué autant de buts en Ligue 1 qu’Ali Ahamada. D’autant plus que les parisiens ne se sont imposés que 2-0 face à une équipe évoluant en National il y a 2 ans, puis 3-0 face à un petit village de Bretagne de 8 000 habitants. Peut mieux faire. Alors que de l’autre côté, du pur football plaisir comme en témoigne la victoire facile sans trembler sur un but d’anthologie la semaine dernière face à Montpellier. Parer pour remporter une deuxième victoire d’affilée, exploit non réalisée depuis…fiouf, déjà 11 mois pile aujourd’hui : record en cours, mais ! Mais cette deuxième victoire d’affilée (et même troisième si l’on y ajoute le succès à Guingamp lors de la 5ème journée 2016-2017) fût déjà… contre le PSG le 23 septembre dernier (2-0). Trop de coïncidences, trop de signaux venus de l’au-delà, pour sûr, les prières de Pascal Dupraz et ses hommes ont été entendues !

Soir de première(s)

Et vous savez quoi ? Ce soir sera le premier soir de Neymar au Parc des Princes. Faites comme si vous ne saviez pas, c’est pas du tout ce que nous répète toutes les 3 heures Stéphane Guy depuis 2 semaines. Il y a 2 semaines ce fût sa présentation, la semaine dernière son premier match, ce soir, sa première au Parc, la semaine prochaine sa première gastro sous le maillot parisien, quoi qu’il se passe on trouvera une première à Neymar. Et preuve que les parisiens se méfient notamment d’un des milieux de terrain les plus sous-cotés d’Europe Yannick Cahuzac, ce sont Grzegorz Krychowiak et Hatem Ben Arfa, dont la crédibilité auprès d’Emery à peu près équivalente à celle d’une oreille de di Maria, qui sont écartés. Serge Aurier fait lui les frais de la menace Jimmy Durmaz, sans même un accord qui lui interdit de jouer contre son ancien club à l’instar de Saïd hier avec Dijon. Côté violet, Issa Diop fait son grand retour. De son côté, Yaya Sanogo est absent, dont Dupraz a avoué qu’il était plus adroit qu’Andy Delort cette semaine. L’entraîneur a ensuite indiqué qu’il adorait Maître Gims, que son film préféré était Dragonball Evolution, et avoue un certain penchant pour Pavel Fort plus que pour Johan Elmander.

Prend les devants ou branlée devant ?

Quoi qu’il en soit, même en cas de défaite, le Tef ne sera pas relégable et devrait s’assurer une 13ème ou 15ème place selon le score, en ayant l’atout d’avoir déjà joué le champion de France et son dauphin. En cas de nul, le Tef se placerait très bien avec une victoire, un nul et une défaite et pointerait à la 10ème place. En cas de victoire, fériérisation immédiate de ce jour béni.

Le pronostic : Paris SG – Toulouse : 4 – 5

Les autres matchs de la 3ème journée :

Metz (17ème) – Monaco (3ème) : 0 – 1

Lyon (1er) – Bordeaux (6ème) : 3 – 3

Montpellier (11ème) – Strasbourg (13ème) : 1 – 1

Nice (15ème) – Guingamp (12ème) : 2 – 0

Rennes (14ème) – Dijon (20ème) : 2 – 2

Saint-Etienne (5ème) – Amiens (20ème) : 3 – 0

Troyes (8ème) – Nantes (19ème) : 0 – 1

Lille (10ème) – Caen (16ème) :

Marseille (4ème) – Angers (7ème) :

Paris (2ème) – Toulouse (9ème) :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This