Pourquoi le TFC? Paroles de supp’
15 septembre 2017
TFC vs FCGB. Ce qui nous attend
15 septembre 2017

Le premier portrait de cette saison 2017/2018 est celui de notre gourou, Pascal Dupraz. Arrivé en provenance de Savoie (du Pôle Emploi d’Evian plus précisément) il y a plus d’1 an dans son costume de sauveur, « Dieupraz » n’en reste pas moins aujourd’hui au cœur des polémiques. Ses détracteurs diront de lui qu’il ne propose aucun plan de jeu à notre équipe pourtant talentueuse. Ses admirateurs diront que c’est grâce à lui que le TFC est toujours dans l’élite.

 

Aujourd’hui, quelques heures avant le Derby de la Garonne, on sait plus que tout qu’on aura besoin d’un Pascal Dupraz des grand soir pour apporter « un supplément d’âme » à nos violets.

 

 

Si Pascal Dupraz était…

 

Un plat: Une Tartiflette classique. Un plat bien consistant aux milles textures et saveurs. Croquant par les pommes de terre, fondant par le reblochon. Ceci accompagné d’un petit « bordelais » sans prétention.

 

Un animal: Le Kangourou. Prêt à bondir sur Micka Debèze à chaque but. Prêt à boxer les journalistes qui ne le carresse pas dans le sens du poil. Kangourou Jack.

 

Une chanson: Que l’amour est violent de Garou. Parce que notre rencontre est un accident, que j’ai envie de crier comme un nouveau née quand je marche sur du Bordelais.

 

Une voiture: Une jolie Berline française, la Peugeot 508. Agréable mais pas tout terrain. Le ventre mou de la Berline.

 

Un super pouvoir (ou pas): L’invisibilité. Capable des meilleurs exploits avant d’être invisible, comme face à Troyes. Le syndrôme du TFC.

 

Une personnalité connue: Phillipe Etchebest. Son sosie. Ils sont sportifs, talentueux dans leur métier, la même grande gueule, la même carapace qui cache leur cœur tout tendre. Et surtout, ils ont le même coiffeur. Preuve en image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This