TFC vs ASC les chiffres
14 octobre 2017
TFC vs ASC Les Tops & Flops
16 octobre 2017

Un mois que Toulouse n’avait pas retrouvé son stade… Mais bon, c’est sûrement moins que ce que les Amiénois vont devoir attendre.

 

Repartir…

Un mois donc que le Tef n’a plus joué au Stadium (0-1 contre Bordeaux le 15 septembre), et un mois et demi qu’il n’y a pas marqué (3-2 contre Rennes le 26 août). Alors ce Toulouse-Amiens est-il le « match test » par excellence que les toulousains espèrent depuis début août ? Peut-être bien. On le sait à l’extérieur, les toulousains n’ont qu’une envie, c’est de retourner à la maison. Et à la maison, le parcours semble pour l’instant plutôt correct. Deux victoires contre des adversaires directs (Montpellier et Rennes), une courte défaite dans le derby de la Garonne face au 6ème au classement n’ayant perdu qu’un match cette saison, face au PSG. De plus, les toulousains sortent d’un exploit historique (oui oui) : revenir avec un point de Guingamp. C’est la première fois qu’une telle performance est réalisée au sortir du Roudourou en championnat, où le Tef restant tout de même sur… 9 défaites.

 

…de l’avant ?

Car pour espérer l’emporter, il faudrait déjà marquer des buts (bac+5 statistiques). Et il va s’en dire que l’attaque toulousaine est un petit peu rouillée en ce moment. Sur les 4 derniers matchs, les violets n’ont marqué qu’un petit but la semaine dernière, et ont logiquement rétrogradé à la 11ème place du classement des attaques. A l’inverse, c’est la défense qui semble s’être un peu reprise avec environ 1 but par match encaissé. Bon, c’est déjà mieux que les 2 face à Rennes, 3 à Monaco, et les 6 pris dans la musette au Parc des Princes, mais c’est insuffisant pour se détacher de cette 18ème place au classement défensif.

Nos adversaires eux, privilégient une certaine sérénité défensive avec une belle 7ème place, une défense gérée notamment par l’ancien nantais Issa Cissokho et l’ancien bianconeri (comme quoi) Prince-Désir Gouano. En revanche, les exploits personnels de Gaël Kakuta, dont il faudra éminemment se méfier, ne suffisent pas à extirper Amiens de la place de 3ème pire attaque de Ligue 1.

Bonus, on compte sur la probable titularisation de Yannick Cahuzac pour faire remonter Toulouse au classement fair-play. Habitués au dernier rang, les violets ne sont aujourd’hui que 16ème avec déjà (ou seulement) 23 cartons jaunes.

 

Gradel et Durmaz toujours out

Annoncé par quelques-uns dans le viseur de la ville rose, Thomas Monconduit, le talentueux milieu central d’Amiens, ne sera pas sur la pelouse ce soir. Et même si elle semble un peu muette cette année, il faudra se méfier de l’attaque amiénoise composée de Moussa Konaté, Serge Gakpé, Gaël Kakuta et Emmanuel Bourgaud (surtout dans le temps additionnel).

Côté violet, l’espoir de revoir Gradel après son très beau début de saison s’éloigne tristement : déjà un mois d’absence pour une blessure qui ne devait pas durer plus d’une semaine… Idem pour Jimmy Durmaz toujours au repos, c’est Quentin Boisgard qui assure l’intérim au milieu.

 

Le match de la rentrée ?

C’est peut-être l’un des grands matchs de la saison toulousaine qui se joue ce soir, le « tout ou rien » comme dit Laurence Boccolini. En cas de victoire, le Tef pourrait gagner… 3 places. Ça fait pas bander, mais c’est pas ça le plus important. Cela permettrait de remettre les toulousains vers le chemin des filets et de la victoire, de continuer le sans-faute au Stadium contre des équipes plus modestes, et de peut-être commencer une belle série maintenant que le plus difficile est passé. En cas de défaite, cela ne sentirait plus très bon pour Dupraz et ses troupes. Le Tef flirterait alors avec la 17ème place, avec 5 défaites au compteur sur 9 matchs joués. Mais surtout en cas de défaite, Toulouse perdrait contre Amiens. C’est tout.

 

Le pronostic : Toulouse – Amiens : 2 – 0

 

Les autres matchs de la 9ème journée :

Lyon (8ème) – Monaco (2ème) : 3 – 2

Dijon (17ème) – Paris SG (1er) :

Caen (5ème) – Angers (12ème) :

Guingamp (11ème) – Rennes (15ème) :

Lille (18ème) – Troyes (9ème) :

Saint-Etienne (7ème) – Metz (20ème) :

Toulouse (14ème) – Amiens (16ème) :

Bordeaux (6ème) – Nantes (4ème) :

Montpellier (13ème) – Nice (10ème) :

Strasbourg (19ème) – Marseille (3ème) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This