TFC vs FCM le match depuis le parcage adverse
22 novembre 2017
Légende la photo… #DFCOTFC
26 novembre 2017

Soit la mayonnaise prend, soit la moutarde nous monte au nez…

 

Dijon trouble-fête ?

Ce qui ne devait pas aider, c’est la bonne forme du DFCO à domicile. Avec deux victoires d’affilée face à Troyes et Nantes, et une défaite rageante 1-2 face au PSG avec un but à la 91ème minute pour les vice-champion en titre, les bourguignons ont peu à peu dit au revoir à la zone rouge, et pointent aujourd’hui à la 13ème place après la victoire d’Amiens en cours de semaine face à Lille (3-0). Un point derrière Toulouse et un devant la place de barragiste, le peu de différence qu’il subsiste entre la 8ème place et la 18ème (seulement 3 points d’écart) pourrait galvaniser les plus modestes formations. Elles pourraient bien jouer les trouble-fête et s’imposer pour l’instant non pas dans la première partie de tableau mais presque jusqu’aux portes de l’Europe ! Et pour cela, les toulousains malades et offensivement bien trop inefficaces semblent bien les victimes idéales…

 

Record à battre ?

Si j’vous dis que Toulouse n’a jamais gagné à Dijon, vous me croyez ? Bon, faut aussi dire qu’on y a joué 2 fois. Ça aide pas. Pour la première des bourguignons en Ligue 1 lors de la saison 2011-2012, violets et rouges unis s’étaient neutralisés sur un score de 1-1, avant de trébucher l’année dernière juste avant Noël en encaissant 2 buts en 2 minutes juste après le début de la 2nde période. Point positif : il faut dire que sous Dupraz, toutes les statistiques s’envolent en même temps que les frappes d’Imbula au-dessus du stade. Et si les violets ont par exemple perdu 2 fois d’affilée au Stadium face à Lyon alors qu’ils restaient sur 11 ans d’invincibilité, cela leur a aussi permis de ramener le point de l’histoire de Guingamp en septembre dernier.

 

Chacun sa chance ?

Et sur le terrain, apprêtez-vous à voir du changement ! Si Moubandjé, Fortes et Durmaz sont encore trop justes, coach Dupraz a décidé d’écarter le temps d’un match Giannelli Imbula afin de le sanctionner de ses gestes nonchalants ces derniers matchs, en particulier lors de sa sortie la semaine dernière en rentrant directement au vestiaire tête baissée. Mais ce n’est pas tout. Selon certaines sources, Andy Delort pourrait quant à lui commencer sur le banc ! Tout cela pourrait laisser leurs chances au duo Toivonen-Sanogo en attaque épaulé par Jean et Gradel, avec enfin une présence de Yannick Cahuzac au milieu. Steeve Yago devrait compléter la défense Amian-Jullien-Diop, à moins que ce ne soit finalement Clément Michelin qui profite de l’absence du latéral suisse. Côté dijonnais, comme pour Metz la semaine dernière, il y a un nombre assez conséquent d’absents. Bouka-Moutou, Jeannot, Lautoa, Saïd, Marié et Rüfli sont tous indisponibles. Absences compensées par une attaque en forme, la 8ème de Ligue 1, qui sera ce soir composée de Julio Tavares, Frédéric Sammaritano et Chang-hoon Kwon, auteur d’une passe décisive et d’un but la semaine dernière…

 

Forza Viola !

Si le Tef peut marquer l’histoire en gagnant à Dijon ce soir, il ne faudra pas en faire pour fragiliser un groupe dont l’état d’esprit semble étrangement fragile…

 

Le pronostic : Dijon – Toulouse : 1 – 1

 

Les autres matchs de la 14ème journée :

Saint-Etienne (7ème) – Strasbourg (18ème) : 2 – 2

Rennes (11ème) – Nantes (5ème) :

Caen (6ème) – Bordeaux (9ème) :

Dijon (13ème) – Toulouse (10ème) :

Metz (20ème) – Amiens (12ème) :

Montpellier (8ème) – Lille (19ème) :

Troyes (14ème) – Angers (16ème) :

Nice (17ème) – Lyon (3ème) :

Marseille (4ème) – Guingamp (15ème) :

Monaco (2ème) – Paris SG (1er) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This