TFC vs SMC le debrief
11 décembre 2017
5 raisons de venir voir TFC vs FCGB en Coupe de la Ligue
12 décembre 2017

Oh Pascal, si tu savais…

Pascal,

Tu aimes les discussions d’hommes, permets donc ce tutoiement et laisse-nous te raconter une petite histoire.

Il y a près de deux ans maintenant nous avons eu l’idée de créer le Capitole FC. Nous ? Nous ne sommes personnes certes, juste une bande de gens un peu tarés, imagine un peu : nous supportons le TFC et nous souhaitons l’afficher, le crier au monde. Dingue non ? Nous voulions simplement créer un espace pour exprimer notre bienveillance envers ce club qui occupe nos coeurs. Tu le sais peut-être, à cette époque notre TFC était au plus mal et son coach d’alors, Dominique Arribagé, jouait sa peau à chaque rencontre. Dans les tribunes, il a fait face à des messages qui réclamaient tantôt sa démission tantôt son licenciement au nom de la survie du club. Pourtant, il niait en avoir connaissance, il faisait le dos rond, acceptait sans l’admettre la violence que peut parfois engendrer la passion. Mais jamais, dans les tourments, dans la tempête, cet homme n’a voulu s’en prendre aux supporters. Trop facile pour un homme digne.

Tu connais la suite, Domi a été remercié, tu es arrivé, toi le sauveur. Ta verve, ton fort caractère et tes croyances ont réussi à nous emmener là où nous n’espérions plus aller. Et pour ça nous te serons à jamais reconnaissants. Ton nom, transformé pour l’occasion en Dieupraz a été scandé par tout un peuple, tu es devenu une idole du peuple toulousain comme aucun entraineur avant toi.

Mais depuis quelques temps tu es sur une pente très glissante et tu y avances de façon volontaire, maladroite et même dangereuse. Les résultats sont en berne malgré un recrutement, de l’accord de tous, réussi comme rarement sur les bords de la Garonne. Ta réaction ? La provocation, la joute verbale, les attaques.

Un centre technique que tu trouves indigne, des infrastructures amateurs, une pelouse inqualifiable, des journalistes indigents à ton égard et, comble de l’ironie, un public inexistant. Ce même public que tu encensais quelques mois en arrière quand tu avouais que les « TOU LOU SAINS – TOU LOU SAINS » te galvanisaient. Quant aux installations, au recrutement, tu jugeais qu’Oliver Sadran était « le meilleur des présidents avec J.M Aulas » et que ce club était « admirablement géré ».

Alors deux options. La première est médicale, tu souffres peut-être de schizophrénie, d’un terrible syndrome de dédoublement de personnalité et dans ce cas nous disposons sur la région toulousaine d’incroyables installations dans le domaine hospitalier, nous somme sûrs que tu trouveras une institution en mesure de te venir en aide. La seconde, plus difficilement acceptable pour l’homme que tu prétends être à longueur de conférence de presse, serait que tu es en train de simplement rejeter tes responsabilités, il est toujours plus facile d’accuser les autres que de faire le point sur ses propres échecs.

Mais revenons-en à nous, supporters : nous nous battons tous, à notre échelle avec nos moyens respectifs, pour lutter contre ce désamour immérité que subit le TFC depuis de trop nombreuses années. Nous ne cherchons pas d’excuses nous. On pourrait dire « c’est la faute au rugby » ou « Toulouse n’est pas une ville de foot » mais non, jamais. Ces constats ne nous servent pas de paravents, nous ne nous cachons pas, nous assumons avoir notre part de responsabilité dans le manque de fréquentation du Stadium, dans le manque de ferveur lors de certaines soirées d’hiver. Après tout, c’est notre rôle de convaincre nos amis, nos voisins, nos collègues de venir nous accompagner au stade. Voilà ce qu’est le Capitole FC, nous essayons humblement, modestement de faire comprendre au plus grand nombre que supporter le TFC ça peut être fun et cool, ça n’est surement pas suffisant tu as raison mais nous, nous ne rejetons la faute sur personne si nous n’arrivons pas à en faire plus. Tu comprendras alors que tes déclarations (honteuses) à répétition en plus de nous faire du mal, desservent terriblement notre cause et le travail entrepris depuis des années.

Nous étions là avant toi, bien avant et nous serons encore là longtemps, bien longtemps après ton départ. Comme les joueurs tu n’es qu’un invité ici, l’institution ne t’appartiendra jamais.

Nous avons pour réputation à Toulouse d’être un peuple plutôt accueillant mais quel invité se permettrait de chier au beau milieu du salon de son hôte ? Quel invité dirait à la maîtresse de maison que le repas est immangeable ? Quel invité dirait au propriétaire des lieux qu’il a des goûts de chiotte en matière de déco ?

Tu veux monter dans les tribunes ? Commence par y respecter les personnes qui s’y trouvent car plus personne ne souhaite t’ouvrir la porte désormais. Ta sortie du jour, signe un divorce que tu as provoqué.

La rédaction du Capitole FC.

1 Comment

  1. Bosc dit :

    il était temps de vous réveiller les gars ou de ne serait-ce que retracer le parcours de Pascalou…allez voir comment il s’est comporté à l’ETG quand le bateau a commencé à prendre l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This