TFC vs FCGB Le match depuis la latérale
15 décembre 2017
SRFC vs TFC En route pour la demie
10 janvier 2018

TFC : Saisie record de football contrefait au siège du club

EXCLUSIVITÉ CAPITOLE FC

C’est une scène comme on en voit rarement dans le monde du ballon rond et une publicité dont se serait bien passé le club toulousain en cette période mouvementée. Il est 6h ce mardi matin lorsque les policiers du Service central des courses et jeux se présentent au Stadium dans le cadre d’une perquisition, ils mettront au final la main sur prés d’une tonne de faux football. De plus, certaines personnalités dont Pascal Dupraz, sont toujours entendues dans le cadre de cette enquête pour détournement de tactique, escroquerie médiatique, faux et usage de faux joueurs.

Robert P. Brigadier Chef mais Gardien du Jeu avant tout, lors du point presse organisé à l’issue des opérations de Police ce matin

Ce faux football, qui était importé par des filières organisées depuis la Haute-Savoie, était conditionné dans certaines vallées (non, rien à voir avec Florence, paix à son âme, on te regrette déjà petit ange partie trop tôt de la ville rose NDLR) reculées avant d’être livré discrètement sous forme de bouteilles d’Evian directement au Centre Technique du Stadium. C’est à force de visionnage et de persévérance que les policiers ont pu démanteler ce réseau. « J’ai maté 28 fois TFC-Metz, pas une trace de football pur dans cette équipe, c’était plus qu’évident que ce Dupraz était un faussaire mais encore fallait-il le prouver » déclare Robert, l’un des fins limiers en charge de l’affaire.

De nombreuses questions se posent désormais. Depuis combien de temps Pascal Dupraz écoulait-il ce football contrefait ? La direction du Toulouse FC était-elle au courant de ce qu’il se passait sous ses yeux ? Toujours-est-il que ce manège durait depuis « plus d’un an » d’après les enquêteurs qui affirment n’en être qu’au balbutiement de leur enquête. Selon nos sources, c’est un immense réseau qui s’apprêterait à tomber tant ce faux football aurait inondé la France : Roland Courbis, Pablo Correa ou encore Frédéric Antonetti seraient tous, à plus ou moins grande échelle, liés à ce trafic.

À l’heure ou nous écrivons ces lignes ni le TFC ni la Ligue de Football Professionnelle n’ont souhaité réagir à cette affaire mais certains ne s’étonnent pas de cette saisie à Toulouse tant le manque de vrai football était flagrant ces derniers mois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This