SRFC vs TFC En route pour la demie
10 janvier 2018
ASSE vs TFC. Ce qui nous attend
14 janvier 2018

SRFC vs TFC. Ce qui nous attend

Quart de finale de coupe, il est grand temps de prendre les Rennes par le bon (cari)bout.

 

Feu vert dans la ville rouge ?

Si l’aventure en coupe a tourné cours l’année dernière, les qualifications répétées des toulousains cette année rappellent évidemment les belles heures de l’ère Arribagé il y a de ça 2 ans. Coïncidence étonnante : selon nos amis de TFC Database, la dernière victoire du Tef lors d’un match arbitré par Benoît Millot, alias le roi du black donjon chez Cazarre, remonte au 13 janvier 2016 lors d’un certain quart de finale de Coupe de la Ligue face à l’OM au Stadium… Un quart de finale qui s’était résulté d’une victoire en huitième sur le terrain…de Rennes (victoire 1-3).

Rennes justement, revient de Roland-Garros et d’une valise 1-6 face aux parisiens emmenés par des Mbappé et Neymar impériaux. Difficile d’imaginer les rennais ne pas vouloir se racheter devant leur public. Cela dit, Nice, éliminé samedi par les violets ont connu le même destin hier face à Monaco. Rennes sera-t-elle la deuxième équipe à être éjecté des deux compétitions en une seule semaine ? Pas facile à dire, car les violets sont eux aussi sur une bonne passe et ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, la promesse de Dupraz en dépend. Car si Rennes ne semble pas être en première ligne sur la liste des favoris au graal, les rennais ont une fâcheuse habitude de s’incliner en finale et non pas déjà en quart… (j’adore parler du palmarès des autres, c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité). Dans une lettre publiée cette semaine dans SoFoot, un supporter rennais pardonnait la déroute à ses acolytes en leur demandant de se racheter ce soir. Mais attention, « les toulousains ne sont pas venus pour beurrer des galettes », disait-il. En effet, on vient aussi fourrer nos saucisses.

 

La dernière ligne droite pour Dupraz

L’infirmerie vidée, Dupraz dispose de tous ses éléments pour constituer son armée. Tous ou presque, puisque Delort a été autorisé à rester au chevet de sa femme sur le point d’accoucher. Michelin, Bodiger et Boisgard pourront jouer les sages-femmes, laissés eux aussi sur les bords de Garonne. Toivonen pourrait jouer face à son ancien club, tandis que Durmaz et Moubandjé pourraient faire leur grand retour. Côté rennais, une équipe proche du 11 type fût alignée dimanche, cette fois-ci avec Gourcuff en plus, revenu de blessure. Au poste de gardien, Koubek devrait être ménagé et c’est Diallo qui devra repousser les assauts de Gradel et cie.

 

Il ne devrait pas y avoir foule ce soir dans le parcage toulousain, mais la Team CFC y sera pour vous. Elle espère en tout cas que tous les fans violets seront devant leur téléviseur. Les toulousains n’ont jamais été aussi près des 2h37 qui les séparent de Bordeaux… Haut les cœurs, camarades !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This