Pourquoi le TFC ? Paroles de supp’
24 février 2018
La revue de Twitter de #TFCASM
25 février 2018

Le TFC reçoit le champion en titre et ça s’annonce aussi simple qu’enfiler une housse de couette après un apéro chez Tonton. En effet Monaco est en forme et le Toulouse FC, bien que mieux en 2018, reste très fragile. Les chiffres.

Sur les six dernières rencontres face aux hommes du rocher c’est pas bien compliqué les violets ne l’ont remporté qu’une fois. Monaco, quatre fois vainqueur, a quand même daigné nous offrir un point  en concédant le nul une fois en août 2015 (chez nous). Avantage Monaco.

Concernant la forme du moment les monégasques restent sur trois victoires consécutives alors que nos pitchouns comptabilisent une défaite, un nul et une victoire. Avantage Monaco.

Pour les forces et les faiblesses des deux blocs équipe, pas la peine de faire une dissert’ les non-imposables de l’autre sud nous éclatent sur tous les points. Avantage Monaco.

Notez le nombre incalculable de faiblesses de Monaco.
Source Whoscored

Des chiffres en vrac :

  • Il y a eu moins de 2.5 buts marqués lors de 15 des 18 derniers matchs à domicile de Toulouse.
  • Il y a eu plus de 2.5 buts marqués lors des derniers matchs de Monaco.
  • Monaco a marqué au moins 2 buts lors de ses derniers matchs.
  • Monaco est invaincu lors de ses 11 derniers matchs
  • Monaco a marqué lors de ses 4 derniers déplacements à Toulouse. Dernier cleen sheet en février 2011.

Bon il y a une absence qui peut avoir l’air d’être de bonne nouvelle, Falcao meilleur buteur des rouge et blanc avec 17 réalisations est blessé mais il leur reste Keita, Lemar…et même Jovetic semble être sur le retour.

Chez nous le meilleur tout droit de l’équipe sera suspendu, espérons que ce ne sera pas fatal au violets.

Dans le style de jeu, Monaco aime occuper la moitié de terrain adverse, l’équipe attaque sur tous les fronts (axe/aile droite/aile gauche) et apprécie les passes dans la profondeur, notre charnière devra être vigilante pour ne pas se faire prendre dans le dos tel une vulgaire travailleuse de La Jonquere. Défensivement les gars de la principauté ne sont pas super agressifs avec moins de deux jaunes par match (47 pour 26 rencontres) mais forment un bloc qui laisse peu d’espace entre les lignes, ce qui pourrait être un handicap pour le nombre impressionnant de créateurs que compte le TFC.

On va pas se mentir, on ne part pas favori, mais bon, qui aurait cru qu’un jour Faubert signerait au Real….Comme quoi tout est possible.

Forza Viola.

BiereGougnoux
BiereGougnoux
Apéro, Boobs, Football, gras et TFC, enquête exclusive vous plonge dans la vie de Bière-Gougnoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This